Croisements

Dans cette option

Comment réagit-on lorsque quelqu'un demande à mettre en scène la mort de son propre fils? Comment se sent-on lorsqu'on assiste à la première représentation d'une telle pièce? Des questions poignantes posées au père d'Ihsane Jarfi, ce jeune victime d'un crime homophobe en 2012, suite à la mise en scène de cette histoire tragique par Milo Rau.

Une interview croisée émouvante entre Hassan Jarfi et Milo Rau dans Jour de Relâche - © Tous droits réservés

Mots clés

Théâtre

Dénoncer l'homophobie, tel était le but commun de Milo Rau et du père d'Ihsane Jarfi avec le spectacle "La Reprise", première partie de la série "Histoire(s) du Théâtre". 

Rappelez-vous: Ihsane Jarfi est ce jeune homme battu à mort à Liège en 2012. La raison? Ihsane était gay. Le message qu'Hassan Jarfi, son père, souhaitait faire passer est le suivant : faire en sorte que le public prenne conscience de ce qui s'est produit à cause de notre silence. Ce silence qui nous rend complice de ce meurtre. "Notre voix a été prise par Milo Rau, qui a été la rapporter le plus loin possible. C'est un peu notre avocat, il a donné la parole à ceux qui ne l'avaient pas", explique Hassan Jarfi.

Une interview croisée émouvante

"Jour de relâche, le mag" a eu l'opportunité de réaliser une interview croisée entre Hassan Jarfi, le père de la victime et Milo Rau, le metteur en scène. Un moment d’échange très émouvant.

Le spectacle "La Reprise" sera diffusé ce lundi 4 février 2019 sur La Trois et sur Auvio. 

Jour de relâche - La Reprise

A l’occasion de la diffusion du spectacle coup de poing de Milo Rau « La Reprise, Histoire(s) du théâtre, » inspiré d'un fait divers tragique , l'assassinat d'Ishane Jarfi, battu à mort à Liège en 2012 parce qu'il était gay, JDR, le mag a eu la chance de réunir le père de la victime et le metteur en scène pour un moment d’échange émouvant.