Croisements.be

Citoyen!

Actions/réactions citoyennes: Lien:    Ville de Liège:

allo-maintenance-2.jpg

portlet_en_bref.gif
vignette-en-bref-la-boverie.jpg

Découvrez, le nouveau site internet du Musée "La Boverie"

Découvrez, en photos, l'évolution du chantier de la Passerelle Boverie.


En raison de travaux au Château de Péralta la Mairie de Quartier d’Angleur sera fermée au public du lundi 11 au jeudi 14 avril 2016 inclus.
Elle devrait être à nouveau accessible à partir du vendredi 15 avril 2016, selon l’horaire habituel.
Les citoyens ayant commandé des documents peuvent les retirer à la Mairie de Quartier de Grivegnée.

 

 
Vous êtes ici : Accueil Culture Interculturalité La fondation Ihsane Jarfi

La fondation Ihsane Jarfi

Une émotion dans le pays tout entier

En avril 2012, Ihsane JARFI, jeune trentenaire, était enlevé puis assassiné en sortant d’une discothèque de la rue des Mineurs à Liège.

Ce meurtre d’un homosexuel, et plus précisément à Liège, une ville qui a toujours fait montre d’une grande ouverture, en particuliers envers les LGBTQI (Lesbiennes, Gay, Bi, Transgenre, Queer et Intersex), a choqué l’opinion publique belge.

Pour rappel, très rapidement, dès les premiers jours de la disparition d’Ihsane, la famille, les amis, mais aussi des anonymes ont distribué des affiches, utilisé les réseaux sociaux, collaboré à l’enquête afin de rechercher le jeune homme. Malheureusement, son corps sera retrouvé sans vie dans un champ de la périphérie de Liège, le 1er mai 2012. L’émoi qui s’en est suivi fut immense et son retentissement a largement dépassé les frontières du Royaume.

Le témoignage d’un père

Dès le début de ce drame, la famille d’Ihsane a été mise sous le feu des projecteurs et le public a pu découvrir la dignité avec laquelle elle a traversé et traverse encore ces évènements.

En particulier, Monsieur Hassan Jarfi, le père d’Ihsane qui a su transformer sa douleur en une volonté de transcender le meurtre de son fils en un combat contre l’intolérance et les discriminations.

Il l’a matérialisé au printemps 2013 par un livre, « Ihsane Jarfi, le couloir du deuil » aux Editions Luc Pire dont les bénéfices sont destinés à une Fondation qu’il appelait de ses voeux et pour lequel il a rencontré diverses personnalités issues des mondes politiques et associatifs. Il est aujourd’hui régulièrement sollicité dans diverses écoles et associations de tout ordre pour apporter son témoignage et faire part de son engagement envers une société qui fait du vivre ensemble une valeur principale.

 

Une Fondation

La Fondation Ihsane Jarfi a vu le jour le 6 février 2014 [anniversaire d’Ihsane Jarfi].

Son but est de de lutter contre toutes les formes de discrimination et de violence et plus particulièrement celles motivées par l’homophobie.

Son article 4 (objet social) stipule :
La fondation a pour objet 
:
 de défendre les principes énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 (ONU) et la Charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne pour combattree l’injustice, l’arbitraire, l’intolérance et l’atteinte au principe fondamental d’égalité entre les êtres humains

 la lutte contre toutes formes de discrimination ou de violence à l’encontre d’individus ou de groupes en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre réelle ou supposée

La poursuite de ce but se réalisera notamment par les activités suivantes :

1. La promotion des outils et des ressources activables (écoute, info, conseil) auprès des victimes d'agressions discriminatoires et homophobes.

2. La promotion de stratégies de management innovantes (label, charte, clauses contractuelles) dans les administrations publiques, les syndicats, les entreprises publiques et privées, pour prévenir la manifestation de propos ou de comportements homophobes.

3. Le soutien à des campagnes de sensibilisation (expositions, spectacles, concerts, affichages) visant le grand public en bonne intelligence avec les autres opérateurs du secteur.

Elle est constituée par des personnes de grandes qualités qui par leur entregent lui assure une ouverture sur les mondes économiques, politiques, académiques, culturels et associatifs et qui lui garantissent une pluralité des opinions.

La Fondation a pour objectif de travailler en étroite collaboration avec les opérateurs existants ainsi que le milieu associatif LGBTQI. Son siège social est installé à la Maison arc-en-ciel de Liège. Son financement est assuré par des dons de partenaires privés ainsi que par des particuliers.

 

 

UN HOMMAGE OFFICIEL ET UN CONCERT

Depuis sa création, la Fondation s’est structurée et elle définit ses actes stratégiques.

Elle a réalisé un premier appel à contribution financières auprès d’un certain nombre d’institutions et d’entreprises afin d’obtenir les moyens nécessaires à son déploiement.

Ses premières actions sont l’installation d’une plaque commémorative, en collaboration avec la Ville de Liège, en hommage à Ihsane Jarfi, ainsi que l’organisation d’un concert exceptionnel contre les discriminations avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège.

 

PLAQUE COMMÉMORATIVE

Le mardi 7 octobre 2014 à 11h, une plaque commémorative à la mémoire d’Ihsane Jarfi a été apposée sur la façade d’un immeuble de la rue des Mineurs à Liège.

Cet hommage s’est déroulé en présence des autorités communales, de la famille JARFI, des membres du CA de la Fondation, ainsi que de nombreux anonymes, à proximité de l’endroit où ce jeune trentenaire a été enlevé fin avril 2012.

Pour rappel, son corps a été retrouvé sans vie quelques jours plus tard, dans un champ de la périphérie de Liège.

Faisant suite à la publication d’un livre au printemps 2013, "Ihsane Jarfi, le couloir du deuil", Monsieur Hassan JARFI, père du jeune homme assassiné, a exprimé le désir de créer une Fondation perpétuant la mémoire de son fils.

Cette dernière a été créée le 6 février 2014 et s’est donné pour but de lutter contre toutes les formes de discrimination et de violence et plus particulièrement celles motivées par l’homophobie.

Après l’hommage officiel rendu au jeune Ihsane, la Fondation, en collaboration avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, propose l’organisation d’un concert.

 

 

 

 

MUSIQUE CONTRE BARBARIE

Depuis son installation récente, la Fondation Ihsane JARFI a fédéré les énergies de partenaires tels que l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, l’Opéra royal de Wallonie, le Théâtre de Liège, l’intercommunale AIDE, Alliage, Arc-en-ciel Wallonie, la Ville de Liège et Ethias autour des valeurs de tolérance et de citoyenneté.

Elle a également reçu le soutien financier d’entreprises, de syndicats, ainsi que de particuliers. Afin, de développer son financement, la Fondation Ihsane JARFI a organisé en collaboration avec l’OPRL, un concert exceptionnel contre les discriminations, le mercredi 26 novembre 2014 à 20h à la Salle Philharmonique à Liège.

Cette soirée qui a présenté des musiciens de l’OPRL une cheffe d’orchestre française ainsi que des solistes de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, est la première action d’envergure d’une Fondation qui ambitionne de rayonner sur l’ensemble du territoire belge en développant des actions de sensibilisation, de mises en réseau auprès de milieux aussi divers que celui des administrations publiques, des écoles, des associations, des syndicats et des entreprises engagées sur cette question de société.

L’ensemble des bénéfices du concert a été destiné à la Fondation.

BEETHOVEN, Triple Concerto : Harriet Langley, violon / Lidy Blijdorp, violoncelle / Lilit Grigorian, piano
Orchestre Philharmonique Royal de Liège / Laurence Equilbey, direction


 

Plus d'infos

 

info@fondation-ihsane-jarfi.be

Fondation Ihsane JARFI

c/o Maison Arc-en-ciel

En Hors Château, 7

4000 Liège

www.fondation-ihsane-jarfi.be

www.facebook.com/fondationihsanejarfi

 

 
 

 

Actions sur le document

Action Caméra Cachée: harcèlement

ACTION " WOULD YOU REACT?"

 

Agressions homophobes

et autres


HARCELEMNTS

 



Informations sur le site www.fondation-ihsane-jarfi.be
Réservations pour le spectacle “Récits de juin“ via le site www.theatredeliege.be

 


 

RAPPORT SUR L'HOMOPHOBIE 2015 (cliquez ici)